Quels sont les avantages des tests ADN ?

Si vous vous êtes déjà regardé dans le miroir et que vous vous êtes demandé d’où vous venait votre allure caractéristique ou votre personnalité, qui semblent si manifestement différentes de celles des membres de votre famille immédiate, il est possible que vous ayez hérité ces traits d’un ancêtre quelque part dans votre lignée familiale. Peut-être êtes-vous simplement fasciné par l’idée de connaître toute l’histoire de votre famille, afin de connaître votre identité complète ou de perpétuer l’héritage familial. Les tests d’ascendance génétique, également connus sous le nom de généalogie génétique, peuvent utiliser votre ADN pour vous aider à tout savoir sur l’histoire de votre famille, y compris la région d’où venaient vos ancêtres, leurs traits physiques et, dans certains cas, même leurs antécédents de santé, afin qu’il n’y ait aucun doute sur votre identité et d’où vous avez hérité de certains traits, et plus encore. Le test d’ascendance génétique est assez simple et les résultats peuvent être prêts en quatre semaines seulement. Tout comme pour le test adn de paternite, nous vous rappelons qu’en France, la législation interdit ces tests, mais que vous pouvez les effectuer dans d’autres pays. Pour en savoir plus, cliquez ici.

 

Comment l’ADN révèle-t-il le patrimoine génétique ?

L’ADN est le matériel héréditaire présent dans les cellules des personnes ainsi que de tous les autres organismes. La plupart de l’ADN est stocké dans le noyau de la cellule. Cependant, des traces d’ADN sont également contenues dans la mitochondrie, également appelée ADN mitochondrial. Un processus important de l’ADN est qu’il peut se dupliquer, ce qui signifie que presque toutes les cellules d’un individu contiennent un ADN identique. En fait, chaque fil d’ADN fonctionne comme un modèle pour répliquer l’ordre des quatre bases chimiques trouvées dans l’ADN responsables de fournir les informations nécessaires au développement et au maintien d’un organisme. Par conséquent, lorsque chaque cellule se divise, cela permet à la nouvelle cellule de créer une copie identique de l’ADN trouvé dans la cellule mère. L’ADN peut être obtenu à partir de la salive ou du sang. En fait, le processus se révèle assez simple : une fois que le sang ou la salive est obtenu à partir d’un individu, il est envoyé à un laboratoire où ils évalueront le nombre, la disposition et les caractéristiques des génomes d’une personne pour déterminer leur code génétique unique, qui peut ensuite être utilisé pour déterminer l’histoire familiale de la personne et plus. Il existe de nombreuses façons d’effectuer des tests d’ascendance génétique. Voici les quatre tests les plus couramment employés.

 

Tests d’ADN par polymorphisme nucléotidique simple (SNP)

Le génome d’un individu, la classe entière des gènes présents dans une cellule ou un organisme, comprend de nombreuses formes de polymorphismes nucléotidiques simples, également appelés SNP, qui peuvent être évalués pour déterminer une estimation des antécédents culturels d’un individu. Les polymorphismes nucléotidiques simples existent dans tout l’ADN d’une personne, et chaque SNP constitue une variance dans un seul bloc de construction de l’ADN, appelé nucléotide. En général, tous les trois cents nucléotides contiennent des polymorphismes nucléotidiques simples, ce qui équivaut à environ 10 millions de SNP dans le matériel génétique humain. Ces différences existent également dans l’ADN transmis par les gènes. En fin de compte, les SNP agissent comme des indicateurs biologiques, ce qui peut aider les généalogistes à déterminer les antécédents ancestraux d’un individu. Ils peuvent également être utilisés pour suivre l’héritage de gènes de maladies dans les familles. Lors d’un test de polymorphismes mononucléotidiques, les résultats sont comparés à ceux d’autres personnes ayant déjà effectué le test afin d’obtenir une estimation de l’origine culturelle d’une personne. 

 

Test ADN mitochondrial

Les généalogistes ont recours au test ADN mitochondrial pour repérer les divergences génétiques dans l’ADN mitochondrial, qui est la matière génétique contenue dans les anatomies mitochondriales situées dans les cellules. Chez l’homme, l’ADN mitochondrial répartit plus de seize mille éléments constitutifs de l’ADN, ce qui représente une infime partie de l’ADN total des cellules. Il contient également plus de trente gènes, que les généalogistes peuvent utiliser pour révéler des informations concernant la descendance en ligne directe du côté féminin. En fait, ce type de test est particulièrement utile en généalogie, car il permet de découvrir des informations sur les ancêtres féminins qui ont pu être englouties au fil du temps en raison de la transmission des noms de mariage et des noms de famille. Les femmes et les hommes ont tous deux de l’ADN mitochondrial hérité de leur mère. Par conséquent, ce type de test peut convient à tout le monde.

 

Test ADN du chromosome Y

Parce que les femmes n’ont pas de chromosome Y, le test de chromosome n’est effectué que sur les hommes. Le chromosome Y est l’un des deux chromosomes sexuels présents chez les individus. Chaque individu possède généralement deux chromosomes sexuels dans chaque cellule. Les femmes ont une paire de chromosomes X, tandis que les hommes ont un chromosome X et un chromosome Y. Le chromosome Y s’étend sur plus d’un an. Le chromosome Y répartit plus de 50 millions de blocs de construction d’ADN et représente un petit pourcentage de l’ADN complet dans les cellules. Les variations du chromosome Y ne sont héritées que de père en fils, ce qui signifie que les chromosomes Y peuvent être utilisés pour rechercher l’ascendance en ligne directe du côté masculin. Cependant, les femmes peuvent également rechercher l’ascendance en ligne directe de leur côté masculin, à condition qu’elles fassent passer le test à un parent masculin. Le test du chromosome Y est généralement effectué pour rechercher si deux familles portant le même nom de famille sont apparentées.

 

Test d’ADN autosomique

Le test d’ADN autosomique est effectué sur l’ADN transmis sur votre numéro de chromosome, également appelé ADN autosomique. La moitié de ces chromosomes est reçue de votre mère, tandis que l’autre moitié est reçue de votre père. Ce type de test ADN est extrêmement utile pour les tests génétiques d’ascendance.

 

Quels sont les avantages du test ADN d’ascendance ?

Les avantages du test ADN d’ascendance sont nombreux, notamment :

  • il peut vous aider à trouver vos parents vivants ;
  • si vous savez que vous avez des parents vivants quelque part et que vous aimeriez vous unir à eux, mais que vous ne savez pas comment les localiser, la géographie génétique peut être un bon début. En effet, en testant vos chromosomes non sexuels et en les comparant ensuite à une collection générale d’autres échantillons d’ADN contenus dans la banque de données, vous pouvez trouver une multitude de parents vivants situés à la fois près et loin de vous. Grâce aux tests ADN, de nombreuses personnes ont eu la chance de retrouver des parents, des frères et sœurs, des tantes, des oncles, des cousins et des cousines perdus depuis longtemps, qu’elles ne connaissaient pas avant le test ;
  • il peut aider vos proches à vous retrouver ;
  • lorsque vous effectuez un test ADN, vos résultats sont stockés dans une banque de données génétiques de sorte que lorsque d’autres personnes effectuent également un test ADN, vos échantillons d’ADN sont comparés à leurs échantillons d’ADN pour découvrir s’il y a une correspondance. En fait, les tests ADN ne montrent pas seulement les concordances que vous et les autres testeurs avez en commun, mais ils révèlent également les concordances que vous ne partagez pas, ce qui peut être utilisé pour en apprendre davantage sur vos concordances ADN. Certains tests révèlent le degré de similitude avec d’autres échantillons rassemblés, ce qui peut également servir à déterminer le degré de parenté avec d’autres correspondances. 

Articles similaires